Articles SEORéférencement naturel

L’attribut nofollow traité comme un simple indice

Google considère désormais l’attribut nofollow comme un simple indice

Google update l'attribut nofollow

Après une première mise à jour qui a affecté le classement des résultats des recherche, Google a lancé la seconde et dernière partie de son update sur les liens ou attribut nofollow.

Les nouvelles règles mises en place par le moteur de recherche concernent en particulier le crawl et l’indexation des liens noflollow, qui ne sont plus traités comme une directive au sens strict du terme. Concrètement, cela signifie que les robots de Google traiteront les liens nofollow comme un « indice », lorsque les robots viendront explorer et analyses les pages d’un site pour les indexer dans son moteur.

Privilégiez la balise meta noindex

Si certains éditeurs ou administrateurs de site l’utilisent généralement pour empêcher Google d’explorer et d’indexer certaines pages (profils d’utilisateurs, pages de connexion ou des sections vides d’un site), l’utilisation de l’attribut nofollow dans ce cas n’a jamais été une pratique recommandée.

Pire, une mauvaise utilisation du nofollow pourrait entraîner des conséquences désastreuses pour votre site. Cette mise à jour pourrait donc être le bon moment pour revoir votre politique d’utilisation de cet attribut sur les pages concernées de votre site. Car il existe d’autres manières, plus conformes aux consignes de Google, pour empêcher l’indexation de certaines pages web, comme l’utilisation de la balise meta noindex dans l’en-tête de votre site.

Quel impact sur le positionnement de votre site ?

Ces nouvelles consignes sont effectives depuis le 1er mars 2020. Pour l’heure, il est encore difficile de savoir si cette mise à jour aura un éventuel impact sur le positionnement des sites référencés par Google. Si vous remarquez des variations dans votre trafic comme du dernier ajustement de l'algorithme, alors , ce Google March 1 2020 Nofollow Update pourrait bien être une piste à explorer.

Source : Search Engine Journal