Articles SEORéférencement naturel

Les techniques SEO qui fonctionnent

Quelques techniques SEO de base

Les Piliers du SEO

Avant de partager ces quelques techniques SEO, il bon de se rafraîchir la mémoire avec les 3 piliers du SEO :

  1. Le temps est un pilier essentiel. Quelles que soient les techniques SEO, les méthodes appliquées, il faut compter plusieurs jours pour les mettre en place, mais aussi pour en récolter les effets. Être référenceur naturel, c’est savoir faire preuve de patience.
  2. L’UX : un site bien pensé, intelligemment construit et avec le bon wording fonctionnera.
  3. Le contenu : Bien écrire c’est un métier, alors prenez le temps de bien sélectionner la ou les personnes qui écriront pour vous.«

Ces pré-requis rappelés, comme promis voici les quelques solutions SEO à appliquer qui fonctionnent très bien.

1. Le comportement utilisateurs

Analyser les actions de vos internautes. Combien de temps passent-ils sur les pages ? Quel est votre taux de rebond ? C’est ainsi que vous repérez les pages les plus efficaces de votre site.

2. Le temps de chargement

Surveillez et améliorez votre speed index. Cela doit être votre premier réflexe. Il est impératif d’avoir un temps de chargement le plus court possible.

3. Générez du trafic vers votre site

C’est un signal fort pour Google ou Bing. « Envoyer du trafic permet de lancer la machine« . Mais n’oubliez pas : il n’y a pas que Google et Bing dans la vie. Les réseaux sociaux, les newsletters sont un levier intéressant aussi.

4. Avoir une stratégie de popularité

Faites des infographies, du guest blogging, des concours, des vidéo, etc. N’oubliez pas d’optimiser les liens externes existants, grâce à Ahref notamment, qui permet de voir et réparer les 404. Contactez les sites qui ont des liens cassés pour leur proposer une nouvelle URL.

5. Être opportuniste

Essayez de ranker sur des marques, plutôt que des mots-clés hors marques. C’est une astuce qui fonctionne bien pour se positionner rapidement sur des mots-clés moins concurrentiels. « Le trafic est vertueux. »

6. Corriger les Erreurs 404

C’est un signal négatif pour Google et Bing que d’avoir trop d’erreurs type 404. En les corrigeant, cela permet de générer un bon boost SEO. Rendez-vous dans la Search Console pour les repérer.

7. Revoir ses contenus

Une méthode pour améliorer vos contenus et améliorer votre trafic SEO :

  1. Améliorer le contenu : mise à jour, développement, duplicate… nettoyez votre contenu existant
  2. Lier les pages du site entre elles. Le maillage interne permettra de propulser les pages les plus stratégiques
  3. Stopper le keyword stuffing. Oubliez tout de suite le ratio de mots-clé et penser à la qualité en premier et à l’expérience client.
  4. Faire des liens externes vers des contenus pertinents et de qualité.
  5. Mettre des Call to Action dans toutes vos pages. A quoi ça sert de driver du trafic vers son blog, s’il n’y a pas de CTA ?
8. Avoir un WordPress SEO friendly

Passez le temps nécessaire à trouver un template SEO Friendly. C’est compliqué, cela peut être long. Mais c’est efficace. Par exemple, les balises Hn ne doivent être que dans le texte et absolument pas dans le footer ou la side bar. Travaillez l’UX de vos templates.

Enfin, n’oubliez pas d’ajouter une extension de back up, une extension pour gérer votre SEO et une autre pour sécuriser votre site. Cela vous évitera de nombreux désagrément en cas de piratage de votre site.

9. Faire un plan de site HTML

Simple et pourtant tellement efficace. Dans le footer, placez un lien vers une page plan du site qui renvoie vers tous les articles publiés par année par exemple. Ça permet une indexation plus rapide. Ce lien doit être placé le plus près possible de la home page pour s’assurer d’une indexation rapide. Et bien entendu, l’aperçu doit être claire et bref.

10. Travailler ses logs

C’est une solution un peu plus technique, mais importante. Google et Bing passent un temps limité en termes de crawl sur votre site. Il faut donc leurs montrer avant tout vos plus beaux contenus, c’est impératif. Pour cela, posez-vous les bonnes questions :

  • Quelles pages sont vues par Google et Bing ?
  • Quelles pages ne sont pas crawlées par les robots d'indexation ?
  • A quelle fréquence ils explorent ils le site et comment cela influe-t-il sur les visites ?